AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Les pronoms personnels dans le Coran

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
bounous
Confirmé


Nombre de messages : 134
Date d'inscription : 19/10/2006

MessageSujet: Les pronoms personnels dans le Coran   Dim 21 Oct - 21:37

Salam

En parlant de Lui-même, Dieu dit dans le Coran, soit "Nous", soit "Je". Comment expliquer ce double-emploi ?
Revenir en haut Aller en bas
M_axis1
Nouveau


Nombre de messages : 17
Date d'inscription : 16/08/2007

MessageSujet: Re: Les pronoms personnels dans le Coran   Lun 22 Oct - 12:07

"Il" aussi parfois, me trompe-je?

Très bonne question...
Revenir en haut Aller en bas
al-shajara
Confirmé


Nombre de messages : 152
Date d'inscription : 05/10/2006

MessageSujet: Re: Les pronoms personnels dans le Coran   Lun 22 Oct - 12:23

Deux articles intéressants :
http://www.islamic-awareness.org/Quran/Text/Grammar/robinson.html
http://www.islamic-awareness.org/Quran/Text/Grammar/iltifaat.html

Paix
Revenir en haut Aller en bas
LYDIA
Junior


Nombre de messages : 66
Date d'inscription : 10/11/2006

MessageSujet: Re: Les pronoms personnels dans le Coran   Lun 22 Oct - 16:08

salam

L'usage des pronoms personnels dans le Coran renvoie à la science de l'Iltifât, développée par :

- Ibn Al-Athir, al-Jâmi' al-kabîr fi çina'ât al-manzûm min al-kalâm wa-l-manthûr
- Suyuti, al-Ithqân fi 'ulûm al-Qur'ân
- Al-Zarkashi, al-Burhân fi 'ulûm al-Qur'ân

Mais attention, l'iltifat n'est pas une exclusivité du Coran, la poésie arabe en a quelques exemples, le poème d'Imru'l-Qays joue aussi sur ce principe de changements de pronoms.
C'est sur la base du Coran et de cette poésie que Asma'i, selon Baqilânî a posé une définition (cf I'jâz al-qur'ân) comme ensuite Ibn Al-Mu'tazz dans Ma'ânî-l-qur'ân : l'iltifât désigne le passage ce que la linguistique européenne développe au XXème siècle : le passage d'un système de référence à un système d'adresse et vice versa.

Le système de référence désigne l'ensemble des termes permettant de désigner une personne référentielle, c'est une narration. Le système d'adresse désigne l'ensemble des termes qui désignent directement une personne en discours direct.
Exemple :
- "Il est allé au cinéma". "Il" s'intègre au système de référence car il désigne une personne tiers.
- "-Qu'est-ce qu'il veut le monsieur ?". "Il" s'intègre au système d'adresse car c'est un discours direct qui s'adresse directement à la personne. "Il" est ici utilisé à la place de "tu" ou "vous".

Beaucoup d'autres auteurs ont évoqué cette définition du passage d'une narration à un discours d'adresses qui suppose un changement de pronoms personnels : Abu Ubayda, Ibn Qutayba, Al-Zamakhshari... La pluaprt maintiendront que l'iltifât dans le Coran ou dans la poésie, aussi appelée "Shaja'ât al-arabiyya" sert à réhausser l'intérêt de l'auditeur, à créer de la variété plaisante dans un discours, à maintenir la récitation dynamique (cf Al-Zarkashi).

L'iltifat a des conditions d'élaboration :
- Le pronom personnel change mais pas la personne désignée par ce pronom.
- Les deux pronoms personnels devraient toujours être situés dans deux phrases successives mais distinctes. Cependant le Coran ne suit pas toujours cette règle.

L'iltifat dans le Coran suit une logique presque implacable. Par l'aspect répétitif de nombreux versets sur des thèmes bien spécifiques, se répète du même fait l'usage des pronoms personnels à des places stratégiques. Par exemple, si Dieu parle de la punition des pécheurs, ce sera systématiquement le "Nous" qui sera utilisé. L'emphase est sûrement à l'origine de cet emploi. Noter que ni le prophète, ni ses compagnions n'ont utilisé ce pronom pour eux-mêmes (cf les hadîths) et rien ne permet de prouver que ce "nous" a été employé pour désigner les chefs de clan par soumission à leur pouvoir. L'origine de ce "Nous" doit donc être rattaché à l'activité intellectuelle, littéraire et artistique de l'époque et pas un usage moderne qu'on appelle "de majesté".

L'usage de la 3ème personne pour désigner Dieu dans le Coran suit le même ordre d'idées que l'usage de la 1ère personne. L'avènement du monothéisme nécessite d'utiliser des pronoms "personnalisés" comme "Je" ou "Il" qui sont les plus individualisants des pronoms. Mais pourquoi celui qui parle parle de lui à la 3ème personne ? parce que la Révélation a deux fonctions fondamentales : l'enseignement du nom du Dieu unique (voir les dissensions avec le judaïsme qui ne nomme pas) et la mise en place progressive d'un système de prière qu'on appellera ensuite "du'a".

Cela rejoint d'ailleurs l'usage du "Qul" que l'on retrouve à de nombreuses reprises dans le Coran, un ordre directement adressé à l'homme dans son individualité, dans son initmité. En disant directement "Dis", le Coran s'inscrit directement dans le principe d'être consacré à l'exercice d'invocation. La logique voudrai que le prieur ne dise jamais lui-même "qul" dans sa récitation et commence directement sa prière par le contenu de ce qu'il doit dire. mais la sacralité du Coran a empêché que dans les prières, le moindre mot soit retiré. ceci est une pure fabrication liée à la systématisation des lectures et pas une injonction coranique.
Revenir en haut Aller en bas
Malika
Junior


Nombre de messages : 41
Date d'inscription : 11/10/2006

MessageSujet: Re: Les pronoms personnels dans le Coran   Lun 22 Oct - 21:47

Salam aleikom

Citation :
Cela rejoint d'ailleurs l'usage du "Qul" que l'on retrouve à de nombreuses reprises dans le Coran, un ordre directement adressé à l'homme dans son individualité, dans son initmité. En disant directement "Dis", le Coran s'inscrit directement dans le principe d'être consacré à l'exercice d'invocation. La logique voudrai que le prieur ne dise jamais lui-même "qul" dans sa récitation et commence directement sa prière par le contenu de ce qu'il doit dire. mais la sacralité du Coran a empêché que dans les prières, le moindre mot soit retiré. ceci est une pure fabrication liée à la systématisation des lectures et pas une injonction coranique.

J'avais aussi entendu dire que l'injonction "Qul" répété plusieurs fois en début de versets, était une suite au premier ordre donné par Dieu au Prophète Muhammad saws qui est "Iqra !" et que ces impératifs liés à la diction faite par Jibril montraient que le Coran n'est pas un dialogue entre l'homme et Dieu mais une conversation allant dans un seul sens, de Dieu vers les Hommes. Cela veut dire qu'entre "Je" divin et "Tu" humain, le seul rapport qui puisse exister, c'est celui de la soumission, d'où "Islam".
Revenir en haut Aller en bas
LYDIA
Junior


Nombre de messages : 66
Date d'inscription : 10/11/2006

MessageSujet: Re: Les pronoms personnels dans le Coran   Mar 23 Oct - 19:34

Salam

C'est à nuancer. Objectif de l'invocation : adresser des paroles à Dieu, des paroles de demandes et des paroles de louanges. Par l'usage de l'impératif "Qul", Dieu demande à l'homme de dire. Et l'homme dit. En disant, l'homme s'adresse à Dieu. Ce n'est pas un dialogue mais c'est une conversation à décalage temporel. Le Coran comme support éternel garantit à l'homme d'avoir toujours une réponse à sa demande ou à sa louange.
Revenir en haut Aller en bas
bounous
Confirmé


Nombre de messages : 134
Date d'inscription : 19/10/2006

MessageSujet: Re: Les pronoms personnels dans le Coran   Jeu 25 Oct - 20:09

Salam

Merci pour ta réponse Lydia et comme tu travailles sur ce sujet, je me permets de te poser quelques questions :

Citation :
Mais attention, l'iltifat n'est pas une exclusivité du Coran, la poésie arabe en a quelques exemples, le poème d'Imru'l-Qays joue aussi sur ce principe de changements de pronoms.

Tu veux donc dire que le passage d'un pronom personnel à un autre pour la même personne est un usage courant avant l'islam, c'est bien ça ? Est-ce qu'il y a des exemples chez les peuples sémites en général pour la période pré-islamique qui permettent de confirmer cela ?

Citation :
la Révélation a deux fonctions fondamentales : l'enseignement du nom du Dieu unique (voir les dissensions avec le judaïsme qui ne nomme pas) et la mise en place progressive d'un système de prière qu'on appellera ensuite "du'a".

Est-ce que tu pourrais développer un petit peu ce passage, ça m'intéresse beaucoup.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les pronoms personnels dans le Coran   Aujourd'hui à 23:24

Revenir en haut Aller en bas
 
Les pronoms personnels dans le Coran
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pourquoi, dans le Coran, Dieu parle à la première personne du pluriel ("Nous...") ?
» pronoms personnels
» Les aliments qui ont une particularité dans le Coran et la sounnah
» Qui a le récit de la Création du monde dans le Coran?
» Contradictions dans le Coran ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Les fondements de l'Islam :: Approches du Coran-
Sauter vers: