AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Al-Zuhri (m. 741)

Aller en bas 
AuteurMessage
Abd95
Confirmé
avatar

Nombre de messages : 477
Date d'inscription : 28/10/2006

MessageSujet: Al-Zuhri (m. 741)   Ven 1 Déc - 2:39

Muhammad az-Zuhri
Médine, 50 [670] – idem ? 124 [741]

Célèbre traditionaliste, membre du clan kurayshite de Banu Zuhra. A Médine il fut l'élève de Urwa ibn al-Zubayr et de Sa'id ibn Musayyab. Devenu à son tour un enseignant réputé, Ibn Shihab est considéré comme le premier à avoir fait usage de la pratique de l'isnad -ou chaîne de transmission des ahadith-s.

Il a également contribué à élargir le concept de Sunna en l'élargisant au-delà du strict domaine juridique pour l'étendre à tous les aspects de la vie du Prophète (sws) et de ses compagnons.

Proche de la dynastie ummayyade, il la servit comme juge (kadi), percepteur ('amil) et préfet de police (shahib shurta). Il fut également désigné pour être le précepteur (mu'addib) des princes héritiers. Enfin, à la demande du calife Umar II, il entreprit de rassembler les traditions reconnues au sein de recueils officiels qui furent ensuite envoyés dans les provinces de l'Empire.

Son rôle en tant que transmetteur a été immense étant donné qu'il fut un lien essentiel entre les derniers Compagnons, les Suivants et la première génération de savants.


Dernière édition par le Jeu 29 Mar - 19:28, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.elirshad.com/
Talib
Confirmé
avatar

Nombre de messages : 111
Date d'inscription : 10/11/2006

MessageSujet: Re: Al-Zuhri (m. 741)   Sam 2 Déc - 17:17

Essalem alaykoum

Alors ça, c'est vraiment absolument génial, j'étais justement en train de réfléchir à l'ouverture d'un post sur l'Imama Al-Zuhri. Quelle coïncidence !

C'est un personnage important dans l'historiographie musulmane mais surtout dans l'évolution de la méthodologie permettant la mise en, place effective de cette historiographie. Comme tu le dis, il pratique l'Isnâd mais en plus de cela, il aurait aussi révolutionné les méthodes de collecte de traditions en rendant visite à toutes sortes de personnes, érudits comme non-érudits. On dit de lui qu'il allait même jusqu'à chercher ces traditions chez les femmes de ces informateurs.

Al-Zuhri est d'autant plus incontournable qu'il a "inventé" la munâwala qui est une méthode de transmission de l'enseignement. Elle consiste à faire copier aux élèves les brouillons du professeur. Nous tenons ces informations principalement de Ibn Asâkir qui a rédigé la biographie d'Al-Zuhri.

Alors, Al-Zuhri n'est pas à la base un fervent admirateur de l'écrit et pourtant, c'est lui et ensuite son élève Malik Ibn Anas, qui lui donne son impulsion. Il autorise la diffusion parmi les élèves de tous les types d'écrits en possession desquels se trouvent les maîtres, cela va du brouillon le plus simple et le moins précis aux textes officiels les plus élaborés qui se mettent en place sous l'impulsion de la cour à cette époque, nous sommes bien sûr toujours au 8ème siècle. Cette décision qui émane de sa méthode d'enseignement n'est pas à ce moment-là valorisé ni légitimé puisque nous sommes encore dans la grande guerre des écritures qui opposent ceux qui pensent que seul le Coran doit être reproduit à l'écrit et ceux qui pensent que tout ce qui vient de la religion doit être transmis ainsi aussi. Donc, c'est capital que ce disciple de Urwa Ibn Zubayr s'attache malgré ses convictions personnelles à la diffusion écrite et à la systématisation du mode de transmission.

C'est fondamental parce que la Muwatta' de son disciple Malik Ibn Anas, oeuvre de référence dans le monde musulman, ne s'est faite que selon la méthode imposée par Al-Zuhri et par ce biais, une nouvelle page de l'historiographie musulmane s'écrit. Nous entrons à ce moment-là dans la phase de programmation qui ne ne lachera plus le monde musulman et qui consiste en cette célèbre "science des hadiths".

Alors on peut se demander pourquoi ce personnage aussi fondateur, au minimum précurseur de la technique de la Sira, ne retient pas l'attention qu'il faudrait car son histoire est au coeur de la façon dont le monde musulman se représente encore la discipline historique appliquée à la première époque musulmane. Nous devrions nous questionner plus sérieusement sur les limites de cette méthode fondatrice à partir des contradictions même des points de vue d'Al-Zuhri sur l'usage de l'écriture et cette systématisation de transmission de savoir.
Revenir en haut Aller en bas
Haz
Confirmé
avatar

Nombre de messages : 382
Date d'inscription : 03/10/2006

MessageSujet: Re: Al-Zuhri (m. 741)   Ven 8 Déc - 14:08

Salam alikoum

C'est génial ! Introduire l'étude des hadîths par cette référence institutionnelle première qui serait Al-Zuhri, j'avoue que cela ne m'avait jamais vraiment traversé l'esprit. Ce qui est intéressant par rapport à cette étude, ce sont ces deux passages :

Celui-ci d'abord :

Citation :
Il autorise la diffusion parmi les élèves de tous les types d'écrits en possession desquels se trouvent les maîtres, cela va du brouillon le plus simple et le moins précis aux textes officiels les plus élaborés qui se mettent en place sous l'impulsion de la cour à cette époque, nous sommes bien sûr toujours au 8ème siècle.

Précisons la chose. Les textes référant à la religion se répartissent en trois catégories à l'époque d'Al-Zuhri :

- Les brouillons des maîtres qui sont des copies personnelles et privées, soumises plus ou moins à la dictée auprès des élèves.
- Les brouillons officiels des maîtres qui sont en fait leurs écrits un peu plus élaborés, mieux construits et qui sont souvent des copies de l'enseignement de leurs prédécesseurs.
- Les textes officiels qui sont généralement transmis en hauts lieux, aux fonctionnaires de la cour Omeyyade, visant à conseiller, instruire et guider sur la base de l'enseignement par les hadiths les politiques institutionnelles.

Le fait qu'Al-Zuhri ait choisi de légitimer la diffusion des trois sources exige que l'on se penche sur leur usage postérieur et sur le mélange qui a pu se créer à partir de là, si bien qu'un brouillon privé aurait pu avoir le même statut, la même valeur au final qun texte officiel. Ca c'est un premier axe de recherche.

Ensuite, nous avons ce passage :

Citation :
ous devrions nous questionner plus sérieusement sur les limites de cette méthode fondatrice à partir des contradictions même des points de vue d'Al-Zuhri sur l'usage de l'écriture et cette systématisation de transmission de savoir.

Deuxième axe de recherche en effet dans la mesure où l'on institue Al-Zuhri dans un double statut, à la fois scientifique et humain. C'est à nous qu'il incombe maintenant de chercher très exactement en quoi cette méthode de transmission du savoir, déjà problématique pour lui-même, est probélamtique aussi pour notre époque. Pourquoi le temps des sciences du hadith s'est-il arrêté là où il a commencé ?
Revenir en haut Aller en bas
Islamways
Junior
avatar

Nombre de messages : 29
Date d'inscription : 03/10/2006

MessageSujet: Re: Al-Zuhri (m. 741)   Dim 10 Déc - 3:01

Assalamu alaykoum

Est-ce qu'on peut dire que la méthode d'Al-Zuhri a fait l'objet d'une concertation "scientifique" puis d'un consensus ou que sa méthode s'est imposée d'elle-même ? Peut-on aussi inclure dans cette étude sur l'origine des méthodes des sciences du hadith l'étude de la Muwatta comme 1ère oeuvre systématisée ?
Revenir en haut Aller en bas
Talib
Confirmé
avatar

Nombre de messages : 111
Date d'inscription : 10/11/2006

MessageSujet: Re: Al-Zuhri (m. 741)   Lun 18 Déc - 15:17

Essalem aleykom

Non, la méthode n'a pas fait l'objet d'une institutionnalisation paternisée, elle s'est imposée par la force d'influence de son disciple Malik Ibn Anas, et en effet, nous pouvons considérer la Muwatta comme le premier document sur lequel fonder une recherche historienne sur la pertinence ou non des sciences du hadith. Le double plan d'Al-Zuhri, en scientifique et en humain, est l'introduction de cette recherche car nous sommes à cette époque-là dans une phase de transition entre l'oral systématique et l'écrit systématique. Nous ne pourrions faire l'économie d'une étude approfondie des guerres autour du tasnif, de la systématisation des textes écrits et de leur mise en chapitre dans l'étude même des sciences du hadîth et de leur apparition. Haz, des idées ?
Revenir en haut Aller en bas
Islamways
Junior
avatar

Nombre de messages : 29
Date d'inscription : 03/10/2006

MessageSujet: Re: Al-Zuhri (m. 741)   Sam 23 Déc - 15:44

Assalamu alaykum

On peut se fixer sur les commentaires de Yusuf Ibn Abd Al-Barr, un grand juriste malikite. Il a rédigé un commentaire intitulé Al-Tamhid qui présente la biographie de tous les transmetteurs sur lesquels Anas Ibn Malik s'est basé pour sa muwatta. Cette étude nous permettrait déjà d'y voir plus clair dans les choix opérés par Malik vis-à-vis de ces transmetteurs et apporteraient plus d'éléments pour comprendre comment se met en place le principe de l'Isnâd dans la nouvelle méthode inspurée d'Al-Zuhri.
Revenir en haut Aller en bas
Qantara
Junior


Nombre de messages : 85
Date d'inscription : 30/12/2006

MessageSujet: Re: Al-Zuhri (m. 741)   Ven 19 Jan - 1:00

Salamou alaykoum

C'est une très belle recherche que vous proposez mais ô combien longue et périlleuse. Si le point de départ de l'analyse est d'étudier les chaînes de narrateurs du tamhid pour en dégager la rigueur dans le débat oralité / écriture du hadith, vous en avez au minimum pour quelques mois Smile

Si vous le souhaitez, je peux demander à l'un de mes étudiants de se pencher sur cette épineuse question des débuts des systémétisations du hadith. Il est vrai que ce genre d'études manque à l'école pour notre plus grand malheur. Qu'en pensez-vous ?
Revenir en haut Aller en bas
Haz
Confirmé
avatar

Nombre de messages : 382
Date d'inscription : 03/10/2006

MessageSujet: Re: Al-Zuhri (m. 741)   Jeu 1 Fév - 19:11

Salam alikoum

Excellente idée Qantara ! C'est vrai que ça demande du temps? Dans le même ordre d'idées, j'aimerai te proposer des études qui se conjuguent avec tes thématiques et qui sont en relation avec le sujet ici exposé. Je pense notamment aux travaux de Lydia sur l'icônicité du langage, le rapport entre le son et le sens, on aurait tout à gagner à ce qu'elle te contacte ou que tu la contactes pour proposer une réflexion sur le rapport du langage à l'écriture dans la transmission des hadiths. J'ai lu quelques-uns de ces travaux, c'est très prometteur, je vais lui dire de rappliquer ici Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
LYDIA
Junior
avatar

Nombre de messages : 66
Date d'inscription : 10/11/2006

MessageSujet: Re: Al-Zuhri (m. 741)   Dim 18 Fév - 21:26

Salam

Justement, une journée d'études à l'IIIT est prévue le 24 Février qui pourrait vous intéresser : http://www.iiitfrance.net/
Revenir en haut Aller en bas
Abd95
Confirmé
avatar

Nombre de messages : 477
Date d'inscription : 28/10/2006

MessageSujet: Re: Al-Zuhri (m. 741)   Mer 28 Mar - 21:46

Salam

Pour faire le tour de la question :

. ABDUR RAHMAN, Hafiz ; "The Life of az-Zuhri and His Scholarship in Quranic sciences and Hadith and Sunna", Doctoral Thesis, University of Edinburgh, 1977.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.elirshad.com/
Idriss
Nouveau


Nombre de messages : 2
Date d'inscription : 16/06/2013

MessageSujet: Re: Al-Zuhri (m. 741)   Dim 16 Juin - 18:15

Salam
L'ordre chronologique du Coran tel qu'il  est présenté dans la vulgate du Caire ( 1923) et reconnu officiellement par l'université Al azhar est réputé être celui établi par Al-Zuhri !
Quelqu'un peut-il me le confirmer?
Wa salam




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Al-Zuhri (m. 741)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Al-Zuhri (m. 741)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: L'Espace des Savoirs :: Histoire des mondes musulmans-
Sauter vers: