AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Présentation des dynasties de l'islam + le califat

Aller en bas 
AuteurMessage
Abd95
Confirmé
avatar

Nombre de messages : 477
Date d'inscription : 28/10/2006

MessageSujet: Présentation des dynasties de l'islam + le califat   Ven 23 Mar - 17:09

as salam aleykum

Présentation

Avant la création des nations contemporaines, la notion d'Etat était inconnue dans les pays musulmans, où du moins, elle n'avait pas le même sens qu'aujourd'hui. En fait, au centre de la vie politique se trouvaient non des Etats-nations mais des dynasties, c'est-à-dire des clans familiaux au sein desquels le pouvoir se transmettait en général de façon héréditaire. A leur tête un personnage, qui porta divers noms selon les lieux et les époques : émir, sultan, roi, etc. Ces dynasties entretenaient à leur tour une administration et une armée qui leur permettaient de contrôler des territoires plus ou moins vastes et d'y lever l'impôt. Elles nommaient des gouverneurs dans les grandes villes, des vice-gouverneurs dans les plus petites, elles maintenaient également un contact étroit avec les tribus nomades sous la forme d'envois réguliers de présents.

Bien sûr il y avait hier comme aujourd'hui des cultures spécifiques et des traditions propres à chaque région du monde musulman, mais ce n'est pas sur ces cultures et ces traditions que reposait la force de ces dynasties, qui tenait avant tout à la puissance de leurs armées, au charisme de leurs dirigeants, à la qualité de leur administration centrale, à l'étendue de leurs clientèles et surtout au soutien de certaines catégories sociales (marchands, soldats, etc). Si bien qu'une dynastie de telle origine ethnique ou de telle confession religieuse pouvait parfaitement dominer durablement une population d'une toute autre origine et d'une toute autre confession. C'est ainsi que les Fatimides, arabes ismaéliens, ont étendu leur autorité sur des populations berbérophones et sunnites en Afrique du Nord, ou encore que les sultans turcophones de l'Inde ont longtemps maintenu leur pouvoir sur des populations hindoues, et cela grâce au soin d'une administration dont la langue n'était ni turque ni indienne, mais perse !

Bref, pour toutes ces raisons, connaître l'histoire des pays musulmans et de l'islam passe forcément par une bonne connaissance de la chronologie et des principales réalisations propres à chacune de ces dynasties. Puisse ces quelques pages y contribuer si Dieu le veut.

Cette liste se doit de débuter par les deux seules dynasties de l'histoire islamique dont la puissance s'étendit effectivement à l'ensemble ou presque du monde musulman.

. L'imamat alide
Pour être tout à fait complet, il faudrait faire une place aux Douze imams du shi'isme qui, selon leurs partisans, ont été les légitimes possesseurs de l'autorité politique et spirituelle de la communauté musulmane entre 632 et l'Occultation du 12e imam survenue deux siècles et demi plus tard. Cependant, malgré leurs efforts et ceux de leurs fidèles, ils ne sont plus jamais parvenu à reprendre le pouvoir après l'abdication d'al-Hassan en 661.


. Califat omeyyade
Les Omeyyades (en arabe Umawiyyun, ou Banu Umayya) sont issus d'un clan mekkois de la tribu de Kuraysh. A la faveur de la guerre civile qui déchira la Communauté islamique après la mort de 'Uthman (656), l'un des leurs, le gouverneur de Syrie Mu'awiya (m. 680) parvint à prendre le pouvoir (661). Sa famille le conserva pendant près d'un siècle, jusqu'en 750. Pendant cette période, elle dut faire face à de nombreuses révoltes contre son autorité, plusieurs fois même son empire faillit se fragmenter tandis que le nombre de sectes se réclamant de l'islam grandit démesurément (car les kharidjites et les shi'ites se divisèrent à leur tour).

Toutefois, il y eut aussi des périodes de calme et de prospérité, en particulier entre 693 et 743. Durant le temps que dura leur domination, les Omeyyades ont supervisé la création de la première administration musulmane et du premier système monétaire islamique. Ils ont mis en place un système postal, une flotte de guerre et une armée redoutable. Ils ont crée des forces de police, encouragé l'agriculture, maintenu ou étendu les frontières. Surtout ils ont su favoriser l'éclosion d'une culture et d'un art proprement islamique en recueillant les héritages perses et byzantins mais en les vivifiant au contact de l'islam et de l'arabisme. C'est également sous leur règne que les science islamiques (fikh, hadith, usul al-din, etc.) ont acquis leur forme quasi définitive. Dans les territoires qu'ils placèrent sous leur contrôle se côtoyaient des dizaines d'ethnies ; Arabes et Persans, Grecs et Arméniens, Coptes et Nubiens, Kurdes et Géorgiens, Turcs et Indiens, Berbères et Wisigoths, mais aussi Pashtouns, Abyssins, etc. Les princes de l'époque se montrèrent en général assez tolérants envers les différentes confessions pratiquées par ces populations (musulmans sunnites, shiites et kharidjites, chrétiens melkites, jacobites et nestoriens, juifs orthodoxes ou samaritains, zoroastriens, manichéens, mandéens, bouddhistes, hindous, païens, etc.). Les omeyyades ont souvent eu mauvaise presse dans l'historiographie islamique, car on leur a reproché d'avoir transformer le califat bien-guidé en une simple monarchie et d'avoir fait preuve d'un penchant excessif pour les biens de ce monde. Nul doute que cette critique ait un fond de vérité, encore que plusieurs califes omeyyades aient été des croyants irréprochables (à l'instar de Umar ibn Abd al-Aziz), mais nul doute non plus que leurs nombreux successeurs, à commencer par les Abbassides, aient rarement fait mieux qu'eux, et souvent hélas, bien pis, en matière de défense de la foi et de protection de la communauté des croyants.


. Califat abbasside
Le clan des Abbassides (en arabe, Abbassiyyun), issu de la lignée engendrée par l'oncle du Prophète (sws), al-Abbas, commença vers l'an 700 à réclamer le pouvoir pour lui-même. A compter de cette date il organisa plusieurs soulèvements contre les Omeyyades. Celui qu'il déclencha en 744 à partir de la Perse orientale lui permit effectivement de détrôner la précédente dynastie et de prendre le pouvoir en 750. Les Abbassides tentèrent alors de récupérer l'héritage politique de leurs prédécesseurs mais n'y parvinrent que partiellement. Ils développèrent l'administration centralisée de la dynastie précédente en particulier dans les affaires de chancellerie, de justice et de protocole. Pour cela ils participèrent à la constitution d'une armée de métiers professionnelle et d'une caste de fonctionnaires. Moins liés au monde bédouin que les Omeyyades, plus urbains que ces derniers, les Abbassides se montrèrent d'emblée très autoritaires et leur régime dut rapidement faire face à de multiples oppositions qui finirent par les affaiblir considérablement.

Leur histoire est si longue et si complexe qu'elle doit être découpée en plusieurs périodes.

1) De 750 à 870. C'est l'apogée politique de la dynastie qui contrôle une grande partie des territoires autrefois conquis par les omeyyades, hormis toutefois le Maghreb et l'Inde. Dans leur nouvelle capitale, Baghdad, affluent des dizaines de milliers de nouveaux habitants qui vont en faire l'une des villes les plus peuplées du monde médiéval et aussi l'une des plus riches. Cette richesse permet le développement d'un mécénat princier de grande ampleur et la construction de nombreux palais. L'Irak devient le phare culturel du monde arabo-musulman mais son rayonnement va bien au-delà, toutes les sciences y sont cultivées. Toutefois, l'avènement de la dynastie a déçu nombre de ses anciens partisans, en particulier les Shi'ites, qui vont multiplier en retour les tentatives de révoltes contre le pouvoir. Dès lors la décadence politique et le démembrement progressif de l'empire seront inexorables. En 862 l'Arménie obtient son autonomie, en 868 c'est au tour de la riche Egypte, en 871 éclate la grave révolte des esclaves zandjs. Bientôt l'Arabie toute entière entre en insurrection. Dès les années 820-830 les provinces iraniennes avaient acquis une autonomie de facto.
2) De 870 à 1180. Les califes, impuissants face au cours pris par les évènements, doivent accepter de passer sous la tutelle des chefs de leurs armées, puis sous celles de leurs vizirs persans (les Bouyides), et enfin, à partir de 1055, sous celle des sultans seldjoukides venus d'Asie centrale. Baghdad reste néanmoins une grande capitale culturelle, même si les rivalités politiques constantes entre shi'ites et sunnites se répercutent au sein de la population et provoquent de graves troubles.
3) De 1180 à 1258. Etant enfin parvenus à se libérer des Seldjoukides, les califes abbassides étendent leur domination à l'Irak tout entier. Ils tentent de dépasser les conflits doctrinaux en mettant en place une confrérie islamique universelle, la Futuwwa. Aidés par de prestigieux savants, ces souverains essaient également de faire prévaloir le respect de leur autorité spirituelle à l'ensemble du monde musulman. Cette ultime tentative s'achève dans le sang en 1258, alors que les Mongols s'emparent de l'Irak et détruisent Baghdad, massacrant la plupart de ses habitants musulmans.
4) Après 1258. Réfugiés au Caire, des survivants de la dynastie déchue acceptent de se mettre au service des Mamelouks. Jusqu'en 1517, date de la conquête de l'Egypte par les Ottomans, il y aura donc un calife abbasside au Caire, mais celui-ci n'aura aucun pouvoir autre que représentatif.

L'éclatement assez rapide de l'empire abbasside dès les années 800-820 rend désormais nécessaire une division géographique. C'est pourquoi nous allons diviser l'étude des autres grandes dynasties du monde musulmans en les présentant en fonction de leur aire géographique d'origine, à savoir : le plateau iranien, le Croissant fertile, la péninsule arabique, l'Anatolie, l'Egypte, le Maghreb et l'Andalousie, le Sahel, l'Inde, l'Asie centrale et enfin l'Indonésie et la Malaisie.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.elirshad.com/
 
Présentation des dynasties de l'islam + le califat
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Islam Présentation
» Présentation résumée de l'Islam et du Coran(A lire)
» Quelques éléments sur la question de la représentation en Islam
» Les Chretiens Martyrs de l'Islam
» Critère représentation individus [ACP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: L'Espace des Savoirs :: Histoire des mondes musulmans-
Sauter vers: