AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le calame dans le Coran

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Islamways
Junior


Nombre de messages : 29
Date d'inscription : 03/10/2006

MessageSujet: Le calame dans le Coran   Lun 16 Oct - 21:29

Assalamu alaykum

Le calame est l'outil par lequel Dieu informe Ses serviteurs ? Quelle force accordez-vous à cet instrument ? Est-ce un symbole ou une vérité empirique ?
Revenir en haut Aller en bas
Matthias
Junior


Nombre de messages : 47
Date d'inscription : 11/10/2006

MessageSujet: Re: Le calame dans le Coran   Jeu 19 Oct - 9:36

Bonjour

Je uppe cette question parce que la réponse m'intéresse Wink
Revenir en haut Aller en bas
jibril_D
Junior


Nombre de messages : 42
Date d'inscription : 11/10/2006

MessageSujet: Re: Le calame dans le Coran   Ven 20 Oct - 1:25

Salam aleicum


Surat al-alaq :


1. Lis, au nom de ton Seigneur qui a créé,

2. qui a créé l'homme d'une adhérence.

3. Lis! Ton Seigneur est le Très Noble,

4. qui a enseigné par la plume [le calame],

5. a enseigné à l'homme ce qu'il ne savait pas.

6. Prenez-garde! Vraiment l'homme devient rebelle,

7. dès qu'il estime qu'il peut se suffire à lui-même (à cause de sa richesse).

8. Mais, c'est vers ton Seigneur qu'est le retour.


Lis bien ces versets :

1. Lis, au nom de ton Seigneur qui a créé,

2. qui a créé l'homme d'une adhérence.


Et ceux qui suivent :

3. Lis! Ton Seigneur est le Très Noble,

4. qui a enseigné par la plume [le calame]


Ce que tu lis là, c'est que dans le verset 2, il est question de l'adhérence et dans le verset 4, il est question du calame.

Les deux premiers versets offrent des compréhensions d'ordre scientifique. Alors crois-tu que les deux suivants vont donner des compréhensions symboliques ? Logiquement tu vois, ce groupe de verset est de protée matériel. Le calame est matériel comme l'adhérence, c'est très concret. Donc, non le calame ce n'est pas seulement symbolique, c'est l'outil du Sage. Et ça ne veut pas dire qu'il y a de l'anthropomorphisme et que Dieu écrit avec Sa main. Ca veut dire que le calame est l'outil concret par lequel l'homme recopie la parole de Dieu.
Revenir en haut Aller en bas
Haz
Confirmé


Nombre de messages : 382
Date d'inscription : 03/10/2006

MessageSujet: Re: Le calame dans le Coran   Ven 20 Oct - 21:12

Salam alikoum,

Citation :
Les deux premiers versets offrent des compréhensions d'ordre scientifique. Alors crois-tu que les deux suivants vont donner des compréhensions symboliques ? Logiquement tu vois, ce groupe de verset est de protée matériel. Le calame est matériel comme l'adhérence, c'est très concret. Donc, non le calame ce n'est pas seulement symbolique, c'est l'outil du Sage. Et ça ne veut pas dire qu'il y a de l'anthropomorphisme et que Dieu écrit avec Sa main. Ca veut dire que le calame est l'outil concret par lequel l'homme recopie la parole de Dieu.

Quelle contorsion intellectuelle nous trouves-tu là pour mettre dans un même panier l'idée que le calame est un outil matériel mais que cette donnée ne légitime aucunement l'anthropomorphisme théologique ?

D'abord, ta façon de présenter les choses est très originale. Tu nous dis que le début de cette sourate est ainsi construit que dans l'interprétation, nous restons dans un seul et même registre qui serait celui du concret. Question : cela s'applique-t-il à l'ensemble du Coran ou à cette partie uniquement ? N'y a-t-il pas dans le Coran des passages qui meleraient le concret au symbolique ?

Ensuite, ces versets sont les premiers révélés et quoi qu'en dise la Tradition, le Coran n'était pas encore destiné à être écrit par la main de l'homme. Sur l'inteprétation de l'impératif "Iqra", tous les éxégètes ne sont pas d'accord pour dire que cela signifie bien "Lis" et que cela peut aussi signifier, peut-être même surtout "Récite". Nous sommes à ce stade de la Révélation dans un domaine totalement oral, donc le calame ici n'est pas encore cet instrument qui va permettre par la suite, et peut-être très longtemps après, à retranscrire le Coran.

Maintenant, est-ce que cela signifie que le calame est un instrument cité dans la révélation dans un registre symbolique ? Disons que on ne peut réduire la question à ce choix manichéen entre l'empirique et l'abstrait. Il faut pouvoir déterminer des catégories annexes qui vont permettre de mieux appréhender les différents termes coraniques.

Ce qui ressort de plus en plus lorssqu'il s'agit pour moi de lire le Coran, c'est que ce texte est aux antipodes de l'interprétation historique que les historiographes musulmans ont donné à son époue. Nous sommes clairement au 7ème siècle, dans ce hidjaz, dans une société où l'écrit est écrasant. Mais ce poids de l'écrit est codifié, tellement que l'on n'en fait un usage très particulier et que cet usage laisse une place tout autant codifiée à l'oralité.

Si ce que je dis ressemble à du charabia merci de me le signaler avant de poursuivre quoi que ce soit.
Revenir en haut Aller en bas
Ren'
Junior


Nombre de messages : 36
Age : 38
Localisation : France
Date d'inscription : 07/02/2009

MessageSujet: Re: Le calame dans le Coran   Sam 7 Fév - 17:24

Je vais commencer à semer mes questions, au cas où...
Haz a écrit:
Nous sommes clairement au 7ème siècle, dans ce hidjaz, dans une société où l'écrit est écrasant. Mais ce poids de l'écrit est codifié, tellement que l'on n'en fait un usage très particulier et que cet usage laisse une place tout autant codifiée à l'oralité
...Quelqu'un peu m'éclairer sur cette déclaration ?
Revenir en haut Aller en bas
http://blogren.over-blog.com/
Herpes
Invité



MessageSujet: calame   Mer 18 Mar - 17:18

La notion de calame ( plume) et sa conception dans la " revelation" et la maniere de faire

La sourate 96, est d'aprés la tradition islamique le debut , la premiere, la genese de l'islam, la base de l'interpretation de la sunnah, pour faire cour, toute la tradition repose sur le coté " oral" de la revelation

alors que si on lit bien la sourate, elle ne peut etre que ECRITE , par le calame ( la plume), ce qui cree une contradiction , pourquoi Dieu ferai une exception " oral" pour l'elaboration du coran ?

toute la solution est dans la sourate elle meme, suffit de lire, sans etre influencé par les " hadiths" et la sunnah :

Le probleme est que justement dans cette sourate 96 qui est sensé etre la premiere , elle stipule clairement que :

verset 1 : Lis
que la tradition en l'interpretant nous dirige vers "Recite" , ce qui rendrais le coté " orale" entre Gabriel et Muhamed,.........

donc Lis un ecrit ( le coran) ou recite un coran ( oral)

la reponse est dans les versets qui sont aprés

verset 3. Lis! Ton Seigneur est le Très Noble,
verset 4. qui a enseigné par la plume [le calame],
verset 5. a enseigné à l'homme ce qu'il ne savait pas

A partir de la plus aucun doute on comprend la sourate et le contexte :

c'est bien Lis ( les ecritures) , ou recite un ECRIS , Dieu enseigne par la plume, ce que l'homme ne savait pas , sans etre expert c'est bien le cas de Muhamed

Faut avoir beaucoup d'imagination pour voir une transmission orale qu'aurait retenu Muhamed pour aprés precher " une nouvelle religion"

;;.......... la solution est : le coran est un livre ( coran) qui retraduit en arabe les livres bibliques la torah et l'evangile (avant) , ecrit par "un calame" qui enseigne aux hommes ce qu'il ne savait pas

Les moufasirounes , ceux qui sont sensé expliquez le coran, ne sont meme pas honnetes avec le texte lui meme
Revenir en haut Aller en bas
Herpes
Invité



MessageSujet: calame   Mer 18 Mar - 17:36

La tradition islamique pour faire avaler ce concept oral insiste sur le coté ORAL des debuts du 7 eme siecles, tout en insistant sur le cote ECRIT des poemes et la beauté de la langue arabe a la mecque

Les soi disant grand poetes mecquois accrochés leur poemes , ecrit donc sur du papier et avec de l'encre qu'ils accroché a l'entre de la kaaba
- mualakate


Vu qu'on est pas a une contradiction prés :

donc on aurait des poemes ecrits sur du papier et de l'encre
et des versets coraniques qu'on retient , a defaut de papier et d'encre ?

Les poemes mecquois auraient ils plus de valeur que le coran , pour que les premiers avaient de l'encre et du papier, et les seconds galeré a trouvé du papier et de l'encre , et qu'ils devaient retenir tout par coeur ?

L'interet donc de faire naitre l'histoire de l'islam a la mecque permet de " pas avoir de papier, d'encre, d'etre ignorant, d'etre sauvage et pas civilisé ! et surtout pas avoir de Temoins !
quitte a contredire le sens originel du coran !

Affirmait qu'au 7 eme siecles , tout est tradition ORAL , surtout pour des textes dit " biblique" ou " coranique" est pure "mensonge"; meme l'homme de la prehistoire gravé, et laisser des traces sur les murs, des grottes.

donc,

c'est exactement l'inverse TOUT etait ECRITS, Conservé, etc;etc





Des textes coraniques
Revenir en haut Aller en bas
Ren'
Junior


Nombre de messages : 36
Age : 38
Localisation : France
Date d'inscription : 07/02/2009

MessageSujet: Re: Le calame dans le Coran   Jeu 19 Mar - 18:55

En tous cas, il y a pour moi un rapport entre ce passage du Coran et l'extrait suivant d'Isaïe : Soyez surpris et restez stupéfaits, devenez aveugles et restez-le, soyez ivres, mais non de vin, titubez, mais non sous l'effet de la boisson, car le SEIGNEUR a versé sur vous un esprit de torpeur, Il a fermé vos yeux -les prophètes, Il a voilé vos têtes -les voyants. La révélation de tout cela est pour vous comme les mots d'un document scellé qu'on donne à celui qui sait lire en disant : "Lis donc ceci" il répond : "Je ne peux pas, car le document est scellé". On le donne alors à celui qui ne sait pas lire en disant : "Lis donc ceci" il répond : "Je ne sais pas lire" (Is XXIX, 9-12)
Revenir en haut Aller en bas
http://blogren.over-blog.com/
chayba
Nouveau


Nombre de messages : 3
Date d'inscription : 20/02/2012

MessageSujet: Re: Le calame dans le Coran   Mar 21 Fév - 11:58

Salaam

Sourate 17 verset 14: "IQRA KITABAK" "Lis ton écrit"

On ne récite pas un livre/écrit, on le lit.

Le Prophète saws était certes un "oummi" (qui au passage ne se traduit pas par "analphabète") mais il avait la capacité de lire le Coran descendu sur lui.


Qu'est ce que la lecture? c'est la capacité à comprendre des signes. Et bien le Prophète saws a eu cette capacité à déchiffrer les signes (ayat) descendus sur son coeur/qalb pour les rendre intelligibles.(en langue arabe pour ses concitoyens)



Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le calame dans le Coran   Aujourd'hui à 15:28

Revenir en haut Aller en bas
 
Le calame dans le Coran
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pourquoi, dans le Coran, Dieu parle à la première personne du pluriel ("Nous...") ?
» Les aliments qui ont une particularité dans le Coran et la sounnah
» Qui a le récit de la Création du monde dans le Coran?
» Contradictions dans le Coran ?
» Jesus dans le Coran

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Les fondements de l'Islam :: Approches du Coran-
Sauter vers: