AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Abu Madyan (m. 1187)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Abd95
Confirmé
avatar

Nombre de messages : 477
Date d'inscription : 28/10/2006

MessageSujet: Abu Madyan (m. 1187)   Jeu 29 Mar - 22:14

Abu Madyan Shu'ayb ibn al-Husayn al-Ghawt

(Cantillana, près de Séville, 520 [1126] – Al-Ubbad, près de Tlemcen, 583 [1187])

Il étudia à Fès puis en Orient (et notamment à Baghdad, où il rencontra probablement al-Djilani) avant de revenir au Maghreb. Il vécut surtout à Bedjaia et fut le principal introducteur du soufisme au Maghrib. Jusqu'alors en effet, les docteurs du malikisme avaient plutôt tenu le soufisme en suspiscion (comme en témoignent les déboires d'Ibn Massara). Les poèmes d'Abu Madyan sont rassemblés dans un Diwan, de même que ses sentences. Ils expriment une mystique piétiste peu portée sur la controverse métaphysique. Ces oeuvres seront souvent commentées après sa mort. L'un de ses élèves, Ibn Mashih, sera le maître d'al-Shadhili, fondateur de la confrérie du même nom.

Abu Madyan, dit Boumédienne, est resté depuis plus de huit siècles l'un des saints les plus vénérés au Maghreb central et plus tard de l'Algérie. Muhammad Bukharuba, le futur président, qui était alors un jeune militant indépendantiste, choisit d'ailleurs son nom de guerre afin de lui témoigner son attachement.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.elirshad.com/
 
Abu Madyan (m. 1187)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le mystère des Rois de Jérusalem – 1099-1187

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: L'Espace des Savoirs :: Histoire des mondes musulmans-
Sauter vers: