AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Participation de 87%, vers un record

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
yasmine172
Senior


Nombre de messages : 746
Date d'inscription : 23/10/2006

MessageSujet: Participation de 87%, vers un record   Dim 22 Avr - 19:39

Participation de 87%, vers un record
La participation atteindrait 87% au premier tour de la présidentielle, soit un record sous la Vème République, selon les estimations des instituts de sondage IPSOS et IFOP.


(Avec AFP).
en espérant ne pas voir sarko aux 2 ième tour


Dernière édition par le Dim 22 Avr - 21:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
yasmine172
Senior


Nombre de messages : 746
Date d'inscription : 23/10/2006

MessageSujet: Re: Participation de 87%, vers un record   Dim 22 Avr - 19:45

"SARKOZY N'A AUCUNE CHANCE DANS LA CITE"

lire http://fr.news.yahoo.com/22042007/290/a-noisy-le-grand-les-electeurs-se-mobilisent.html
Revenir en haut Aller en bas
Filistine
Confirmé


Nombre de messages : 459
Date d'inscription : 22/10/2006

MessageSujet: Re: Participation de 87%, vers un record   Dim 22 Avr - 20:16

................................


Dernière édition par le Mer 30 Mai - 0:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
yasmine172
Senior


Nombre de messages : 746
Date d'inscription : 23/10/2006

MessageSujet: Re: Participation de 87%, vers un record   Dim 22 Avr - 21:21

salam
José Bové 1 %
et Bayrou 18,2 %
faut voter Royal maintenant ! pas le choix!
Revenir en haut Aller en bas
yasmine172
Senior


Nombre de messages : 746
Date d'inscription : 23/10/2006

MessageSujet: Re: Participation de 87%, vers un record   Dim 22 Avr - 21:41

sarko a parlé du "rêve français" (un peu comme le rêve américain) ..j'ai écouté son discours ..franchement ça donne envie de jeter sa tele ..
j'espère que tout le monde va se rassembler autour de Royal
Revenir en haut Aller en bas
Filistine
Confirmé


Nombre de messages : 459
Date d'inscription : 22/10/2006

MessageSujet: Re: Participation de 87%, vers un record   Dim 22 Avr - 22:06

............................


Dernière édition par le Mer 30 Mai - 0:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
yasmine172
Senior


Nombre de messages : 746
Date d'inscription : 23/10/2006

MessageSujet: Re: Participation de 87%, vers un record   Lun 23 Avr - 11:57

salam
De toute façon Bové a donné des consignes de vote contre sarko
Faut vraiment qu’il ne passe pas, j’espère aussi que ségolène va s’allier
Avec Bayrou, il le faut !
J’ai écouté son discours il est à des années de lumières de celui de sarko,
Il suffit de voir les vidéos et ses discours pour se rendre compte du danger qu’il représente
Il y a deux jours on l’ a montré sur un ponney ou un cheval il s'est cru au Texas
Je ne pourrai pas comprendre ceux qui ne voteront pas à ce deuxième tour
Revenir en haut Aller en bas
inji
Confirmé


Nombre de messages : 378
Date d'inscription : 10/10/2006

MessageSujet: Re: Participation de 87%, vers un record   Lun 23 Avr - 12:19

Salaam

yasmine172 a écrit:
salam
De toute façon Bové a donné des consignes de vote contre sarko
Faut vraiment qu’il ne passe pas, j’espère aussi que ségolène va s’allier
Avec Bayrou, il le faut !
J’ai écouté son discours il est à des années de lumières de celui de sarko,
Il suffit de voir les vidéos et ses discours pour se rendre compte du danger qu’il représente
Il y a deux jours on l’ a montré sur un ponney ou un cheval il s'est cru au Texas
Je ne pourrai pas comprendre ceux qui ne voteront pas à ce deuxième tour


clap t'es trop marrante Yasmine172 !

Plus sérieusement, si on estime que Sarkozy et aussi "dangereux" que Royal (et son équipe, n'oublions pas, madame n'avance pas seule), alors il est possible de comprendre ceux qui n'iront pas voter au 2ème tour. Perso, mon vote "contre" a des limites. Je les ai déjà repoussées au maximum au premier tour. Question de conscience. Je changerai ptête d'avis, mais pour l'instant, le choix est trop dur pour moi. Et pourtant Dieu sait que je déteste la politique de Sarkozy, notamment car certaines de ses mesures me touchent personnellement.
Et pour ceux qui nous font croire que le vote blanc est inconscient et inconséquent, systématiquement, je leur répondrai que le vote n'est pas le seul moyen d'agir politiquement. C'est même, selon moi, le degré zéro de l'action politique. Il y a non seulement les municipales, les législatives, mais surtout le militantisme politique, sous toutes ses formes. C'est un travail autrement plus difficile et malheureusement plus délaissé par la population que le droit de vote, qui n'est parfois qu'une grosse illusion de participation politique, aujourd'hui - étant donné le spectacle des élections présidentielles - et lorsqu'il est fait seul.

Cela dit, je comprends tout à fait ta position Wink

Bonne journée
Wassalaam wave
Revenir en haut Aller en bas
trend
Senior


Nombre de messages : 526
Date d'inscription : 04/10/2006

MessageSujet: Re: Participation de 87%, vers un record   Lun 23 Avr - 13:07

Salâm `aleykoum,

Vu de l'exterieur, voila l'impression que j'ai sur le choix du 2eme tour (qui nous fait faire un pas en arriere du point de vue de la democratie REPRESENTATIVE avec un retour vers la division binaire droite/gauche, mais un petit pas en avant avec ces 85% et +):

Sarko c'est le Bush version francaise alors que Sego c'est la Blair version francaise; evidemment je caricature la, c'est bien sur plus complique que ca; mais je crois que dans l'esprit des choses, je resume bien la difference d'approche: Sarko est un faiseur, quitte a passer outre la reflexion (et aler plus vite en mettant ses copains dans les bons postes), alors que Sego est plus mobilisatrice (quitte a mettre des coups de pieds aux fesses Wink. Et tous les 2 vont clairement changer la France sur beaucoup d'aspects.

Si je votais (pas eu le temps de notifier le consulat de mon changement d'adresse Sad ), ce serait sans aucun doute pour Sego. La voie tracee par Sarko me degoute, je prefere le mauvais bilan de Blair (qui peut etre rectifie) a celui catastrophique (et tres difficilement reversible) de Bush. Je prefere du social (meme edulcore a la sauce centriste, on peut meme esperer que Bayrou se rapproche d'eux non?) a une direction "coup de poing sur la table".

Hier soir sur BBC News 24, on a eu droit a pas mal d'interview de francais (hmmm les delices de l'accent franchouillards quand ils parlent anglais Wink ) et c'est fou comment le commentateur de la BBC etait plus pertinent et moins hors-sujet que les representants des partis (helas que les grands, pas de petits!).

C'est dommage pour Bove et les autres petits candidats, mais bon c'est la consequence du systeme (ingenierie sociale+gros moyens). Pas besoin de pleurer, le temps continue d'avancer lui! (faudrait zapper les 5 prochaines annees pour arriver a voir un changement profond!) Allez, maintenant ils vont peut etre (enfin!) s'affronter lors d'un debat (pas du tout sur que Sarko gagne la).

Wa salâm.

P.S.: si vous voulez vous remonter le moral au prix d'un petit effort d'anglais, lisez ca:
http://www.guardian.co.uk/commentisfree/story/0,,2063381,00.html
Extraits:
They have a transport infrastructure to be proud of, a health service to goggle over, an appetite for technology that makes them European leaders in broad and many other bands, a bureaucracy of professionals fit for modern purpose, a sense of history and continuing nationhood. They play great national football, eat healthily, run a unique film industry, still mass manufacture cars and possess a pretty independent deterrent. Plus they were right about Iraq. And we?
...
Can a socialist without much of a programme provide change and success? Absolutely. That's why José Luis Rodríguez Zapatero, the symbol of such success, rode over the Spanish border to stand side by side with Royal.
Revenir en haut Aller en bas
Paixatous
Confirmé


Nombre de messages : 116
Date d'inscription : 02/12/2006

MessageSujet: Re: Participation de 87%, vers un record   Lun 23 Avr - 19:55

Salam aleycoum wr wb

C grave, Sarkosy me fait trop penser à Napoléon III Suspect
Alors que Royal hem, euh pas encore trouvé d'ascendant historique confused ptet parce qu'on ne l'a pas encore vu à l'oeuvre.
Aucuns ne possedent la carrure d'un futur président icon_banghead
Revenir en haut Aller en bas
mertaw
Junior


Nombre de messages : 29
Date d'inscription : 22/03/2007

MessageSujet: Re: Participation de 87%, vers un record   Mar 24 Avr - 0:46

[quote="yasmine172"]salam
José Bové 1 %
et Bayrou 18,2 %
faut voter Royal maintenant ! pas le choix![/quo

Sincerement

dite moi quel est la seule raison qui ne me fait pas voter sarkosy
dites mois une seules raison pour que je vote royal.


merci de me convaincre de voter royal
Revenir en haut Aller en bas
Filistine
Confirmé


Nombre de messages : 459
Date d'inscription : 22/10/2006

MessageSujet: Re: Participation de 87%, vers un record   Mar 24 Avr - 21:17

............................


Dernière édition par le Mer 30 Mai - 0:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
yasmine172
Senior


Nombre de messages : 746
Date d'inscription : 23/10/2006

MessageSujet: Re: Participation de 87%, vers un record   Mer 25 Avr - 17:22

salam
Il y a trop d’articles sur le net détaillant la politique de sarkozy, recensant sa politique économique, sociale, étrangère etc
Beaucoup d’articles analysent sa personnalité, parlent de ses dérapages et il suffit de faire le tour du net pour s’en rendre compte. Comment peut on ne pas voir qu’l est dangereux ..il y a aussi plusieurs vidéos le concernant sur le net
ce sujet commence à me fatiguer
Je vais essayer de repasser après.


Sinon sa dernière citation et qui date d’hier .. »si je n’existais pas on m’aurait inventé » ou un truc dans le genre
Je ne sais pas pourquoi il a dit ça , j’ai zappé en écoutant cette phrase, j’avais pas envie de m’énerver plus ,

mertaw a écrit:
[quote="yasmine172"]salam
José Bové 1 %
et Bayrou 18,2 %
faut voter Royal maintenant ! pas le choix![/quo

Sincerement

dite moi quel est la seule raison qui ne me fait pas voter sarkosy
dites mois une seules raison pour que je vote royal.


merci de me convaincre de voter royal
Revenir en haut Aller en bas
Filistine
Confirmé


Nombre de messages : 459
Date d'inscription : 22/10/2006

MessageSujet: Re: Participation de 87%, vers un record   Jeu 26 Avr - 11:50

............................


Dernière édition par le Mer 30 Mai - 0:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
yasmine172
Senior


Nombre de messages : 746
Date d'inscription : 23/10/2006

MessageSujet: Re: Participation de 87%, vers un record   Jeu 26 Avr - 12:33

salam
Sur le site http://rezo.net/ il y a pas mal d’articles sur le programme de sarkozy
La MAJ se fait tous les jours..
Pour les fans de sarkozy et de chabot, ce soir ils seront sur France2 pour un débat d’idées lol!
Bien sur me concernant : tous sauf france2 ce soir (enfin je vais essayer !)
Hier il y a eu ségolène ..le 2 mai il y aurait un débat sarko/ségolène
Revenir en haut Aller en bas
yasmine172
Senior


Nombre de messages : 746
Date d'inscription : 23/10/2006

MessageSujet: Re: Participation de 87%, vers un record   Jeu 26 Avr - 23:46

je nai pas pu m'empecher de zapper et de l'écouter parler ..par simple curiosité
sur le dossier de l'irak il a dit qu'il aurait fait la même chose que Chirak !!et qu'il est contre une intervention militaire contre l'iran ..si jamais les US décideront d'une telle chose il ne suivra pas
alors qu'avant il a dit tout à fait le contraire : je ne rêve pas! j'ai lu des articles et des citations qui disent le contraire! Sinon les présentateurs (chabot et co) sont nuls ils ne sont pas du tout critiques !
concernant l'économie, il est indéniablement le porte parole du MEDEF
Il prend des risques quant à ses positions, il est audacieux et cela lui réussit (il est en tête des sondages) contrairement à Sègolène

belle soirée

yasmine172 a écrit:
salam
Sur le site http://rezo.net/ il y a pas mal d’articles sur le programme de sarkozy
La MAJ se fait tous les jours..
Pour les fans de sarkozy et de chabot, ce soir ils seront sur France2 pour un débat d’idées lol!
Bien sur me concernant : tous sauf france2 ce soir (enfin je vais essayer !)
Hier il y a eu ségolène ..le 2 mai il y aurait un débat sarko/ségolène
Revenir en haut Aller en bas
Sun-Tzu
Junior


Nombre de messages : 30
Date d'inscription : 21/12/2006

MessageSujet: Re: Participation de 87%, vers un record   Sam 28 Avr - 10:56

inji a écrit:


Et pour ceux qui nous font croire que le vote blanc est inconscient et inconséquent, systématiquement, je leur répondrai que le vote n'est pas le seul moyen d'agir politiquement. C'est même, selon moi, le degré zéro de l'action politique. Il y a non seulement les municipales, les législatives, mais surtout le militantisme politique, sous toutes ses formes. C'est un travail autrement plus difficile et malheureusement plus délaissé par la population que le droit de vote, qui n'est parfois qu'une grosse illusion de participation politique, aujourd'hui - étant donné le spectacle des élections présidentielles - et lorsqu'il est fait seul.


As-salam alaykoum wa rahmatoullah wa barakatouh

Je signe… Le problème c’est que la majorité de la population se comporte plus comme des « consommateurs » de politique (on choisit un candidat comme on choisit un produit dans un supermarché) plus que comme des « producteurs » de politique…

Wa salam alaykoum
Revenir en haut Aller en bas
Paixatous
Confirmé


Nombre de messages : 116
Date d'inscription : 02/12/2006

MessageSujet: Re: Participation de 87%, vers un record   Sam 28 Avr - 14:03

Salam aleycoum wr wb

Je crois que cela va plus loin. On ne vote plus par conviction mais par "vote utile". Ce n'est plus un choix personnel, bien murit, cela décrit la peur de retrouver un second tour digne d'un Le Pen VS Chirac.
Faire barrage à l'extrème droite est devenu le maître mot.
La droite tout comme la gauche, s'enlisent, donc les électeurs ne savent plus pour qui voter. Etre de droite ou de gauche, ne signifient plus grand chose, d'où les scores relativements bas de l'extreme gauche et de droite.
Revenir en haut Aller en bas
mychkine
Nouveau


Nombre de messages : 19
Date d'inscription : 05/02/2007

MessageSujet: Re: Participation de 87%, vers un record   Sam 28 Avr - 18:37

salamou alaykoum

pour cette phrase que sarko a dite si je n’existais pas on m’aurait inventé, il se plaignait de ceux qui s'attaquent à sa personne (au lieu de discuter de son programme) et qui le diabolisent.
Il voulait dire que ces gens n'ont rien de plus intelligent à faire que de se définir comme étant contre lui. C'est ce que j'ai compris.
Revenir en haut Aller en bas
inji
Confirmé


Nombre de messages : 378
Date d'inscription : 10/10/2006

MessageSujet: Re: Participation de 87%, vers un record   Sam 28 Avr - 20:13

Salaam

Le PS sort l'artillerie lourde...c'est gratos en plus Shocked


Royal: Meeting et concert le 1er mai


Le meeting de Ségolène Royal le 1er mai prendra la forme d'un concert gratuit au stade Charléty, dans le XIIIe arrondissement de Paris. Seront présents, dit l'équipe de campagne de la candidate du PS, du MRC et du PRG dans un communiqué :
Benabar
Cali
Michel Delpech
Disiz la peste
Dyonisos
Leny Escudero
Indochine
Kery James
Juliette
Yvan le Bolloch
Mafia Kafri
Mokobe
Georges Moustaki
Yannick Noah
Renaud
Olivia Ruiz
Seyfu
les Têtes raides
Tiken Jah Fakoly
... liste non exhaustive...


Le concert, intitulé "Pour nous, c'est elle", débutera à 17h00.
Ouverture des portes à 15h30.

Stade Charléty
99 boulevard Kellermann
75013 Paris
RER Cité universitaire
Métro Ligne 7 Maison Blanche ou Porte d'Italie Tramway T3 Poternes Peupliers ou Porte d'Italie Bus 184 Damesme ou Bus 57 Poterne des Peupliers
Revenir en haut Aller en bas
Filistine
Confirmé


Nombre de messages : 459
Date d'inscription : 22/10/2006

MessageSujet: Re: Participation de 87%, vers un record   Dim 29 Avr - 13:40

..............................


Dernière édition par le Mer 30 Mai - 0:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
inji
Confirmé


Nombre de messages : 378
Date d'inscription : 10/10/2006

MessageSujet: Re: Participation de 87%, vers un record   Dim 29 Avr - 18:23

Salaam

Filistine a écrit:
Cela ne sert à rien de reprocher au peuple de choisir son président sur son image médiatique parce que la plupart des gens ne comprennent pas grand chose à ce qui leur arrive.


C'est par rapport à mon post que tu dis ça ? Suspect (je sais pas trop, c'est pour savoir si je dois te répondre ou pas)

Entre le chaos maintenant ou le chaos plus tard y'en a qui choisissent pas, tout simplement. J'en entends même certains - qui se revendiquent de l'anarchisme - dire qu'il faut voter Sarko (Le Pen au premier tour) pour que ça explose une bonne fois pour toutes et qu'on n'attende plus que les gens se réveillent d'eux-mêmes mais qu'on/que les évènements les réveillent. C'est un raisonnement que je rapporte ici, je ne suis donc pas la révolutionnaire en question.


Citation :
Ne pas voter ou voter blanc est un vote pour sarko, je crois qu'on ne peut pas faire la fine bouche à l'heure actuelle, les gens dorment et il faudra du temps pour les réveiller. Le protection contre l'arbitraire n'est pas un droit acquis, il peut être facilement perdu mais on dirait que certains ont tendance à oublier le "luxe" que d'autres pays ne connaissent pas.

Purée...Cette phrase me saoule. Elle est resortie tout le temps et elle fait passer - systématiquement et gratuitement - ceux qui agissent par conscience - aussi ! - (en votant blanc ou en votant pas) pour des pro-sarko...le seul vote dans l'air du temps (y'a qu'à voir tous les mails, et dossiers anti-sarko des médias), c'est le vote ségo, si on envisage autre chose il faut se taire. C'est quand même marrant que tout le monde soit déjà convaincu de la victoire de Sarkozy pourtant...Mais où sont ceux qui votent pour lui ? Ils se cachent...comme vont devoir se cacher tous ceux qui votent blanc on dirait. On reproche à Sarko son bushisme du style 'si vous êtes pas avec moi, vous êtes contre moi' mais aujourd'hui, c'est parfois le même comportement de ceux qui invitent à voter pour Royal contre Sarko

Hassilou...

Wassalaam
Revenir en haut Aller en bas
Filistine
Confirmé


Nombre de messages : 459
Date d'inscription : 22/10/2006

MessageSujet: Re: Participation de 87%, vers un record   Dim 29 Avr - 19:04

..........................


Dernière édition par le Mer 30 Mai - 0:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
inji
Confirmé


Nombre de messages : 378
Date d'inscription : 10/10/2006

MessageSujet: Re: Participation de 87%, vers un record   Dim 29 Avr - 20:29

Salaam Filistine

Filistine a écrit:

Non je disais ça de manière générale, je ne te visais pas pale

pas de mal Very Happy jpensais que tu parlais du concert où ira certainement notre ami Sandokhan, aficionado et fan de la première heure de Y.Noah hum hum Wink


Citation :
Ils le regretteront! Il n'est pas dit que si tout explose le peuple se réveillera. Le pays risque plutôt de sombrer dans une guerre civile. Alors pour ceux qui ne savent pas sarko pourra utiliser l'article 16 de la Constitution qui lui donne des pouvoirs exceptionnels en cas de crise, vous comprenez un peu ce que signifie des pouvoirs exceptionnels à sarko? Cet article n'a pas été utilisé depuis le putsch des généraux en Algérie par De Gaulle. Il faut arrêter de parler des partis et voir plutôt les attributs du chef de l'Etat et en l'occurence il y a trop de pouvoirs en jeu pour qu'ils soient laissés aux mains d'un malade pareil.

Je te suis...c'est bel et bien une opposition entre deux personnalités au pouvoir. Et Royal rassure par rapport à Sarko


Citation :
ça veut dire quoi hassilou? scratch


euuh désolée...c'est du dialecte tunisien, je sais pas trop comment traduire Embarassed , les marocains diraient "hassoûl" et les Egyptiens plutôt "moush 'araf é"....ça veut dire "bref" ou "etc"...en gros

wave
Revenir en haut Aller en bas
Sandokhan
Confirmé


Nombre de messages : 315
Date d'inscription : 04/12/2006

MessageSujet: Re: Participation de 87%, vers un record   Dim 29 Avr - 21:48

..............................


Dernière édition par Sandokhan le Mar 16 Mar - 16:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
yasmine172
Senior


Nombre de messages : 746
Date d'inscription : 23/10/2006

MessageSujet: Re: Participation de 87%, vers un record   Dim 29 Avr - 22:25

Pourquoi est-il important de bloquer Sarkozy ?
http://www.legrandsoir.info/article.php3?id_article=4987
Beaucoup de gens de la « gauche de gauche » semblent hésiter à se mobiliser à fond pour faire barrage à Nicolas Sarkozy, ou, à tout le moins, à limiter les dégâts, c’est-à-dire en pratique, à voter et à encourager à voter pour Ségolène Royal.

Je ne peux pas le prouver, mais je suis convaincu que l’immense majorité des progressistes et des amis de la France à l’étranger, de la Russie au Venezuela, en passant par le Moyen-Orient, sont atterrés par cette attitude, et cela pour une raison très simple : ils ont en face d’eux, dans leur pays, une droite qui sait ce qu’elle veut et qui veut Sarkozy. Les gouvernements américains et israéliens veulent Sarkozy. Bien sûr, ils s’accommoderont de Ségolène Royal, mais, si elle gagne, ce ne sera pas leur victoire. La victoire de Sarkozy sera une nouvelle révolution « colorée », après la Serbie, le Liban, l’Ukraine, une victoire obtenue par une manipulation médiatique massive-sur les thèmes de l’insécurité et du déclin. (Sarkozy - Liban : "De combien de temps l’Etat d’Israël a-t-il besoin pour terminer le travail ?")




Il y a trois facteurs qui empêchent la mobilisation contre Sarkozy : une sous-estimation de la dimension symbolique des luttes, une vision essentialiste des partis politiques et une attitude quasi-religieuse vis-à-vis du vote. Commençons par le premier point, qui est le plus important et le plus long à discuter.

En gros, on peut dire que la gauche, lorsqu’elle n’a pas de projet politique autonome, et elle n’en n’a plus depuis le tournant de la rigueur sous Mitterrand en 1983, fait la même politique que la droite, mais en traînant les pieds et avec moins d’éclat. L’inconvénient de la gauche au pouvoir, c’est qu’elle réussit souvent mieux que la droite à museler le mouvement social. C’est pourquoi il est souvent légitime de dire « blanc bonnet et bonnet blanc » lors d’une confrontation gauche-droite et de s’abstenir. Ce serait sans doute le cas si on avait affaire à un affrontement Chirac-Royal, par exemple. Mais, bien que ce soit impossible à prouver, il est probable que, si Gore avait été élu à la place de Bush en 2000, des centaines de milliers d’Irakiens seraient encore vivants, ce qui n’est pas un détail. La question du « blanc bonnet et bonnet blanc » ou du « vote utile » dépend des circonstances, et ne peut pas être tranchée a priori.

Ce qui caractérise Sarkozy, c’est qu’il sort du cadre habituel des politiciens de la 5ème République, comme Le Pen si on veut, sauf qu’il est un Le Pen éligible. Aucun politicien « normal » n’a sa vulgarité (racaille, Karscher etc.), digne d’un Berlusconi. Aucun politicien « normal » ne fait à ce point allégeance aux États-Unis et à Israël. Aucun politicien « normal » ne parle de Jeanne d’Arc ou du christianisme comme il le fait. Aucun politicien « normal » n’a fondé à ce point sa carrière sur les médias, ainsi que sur l’exploitation des thèmes de la sécurité et du déclin. Il faut aussi comprendre que si tant de gens de droite le craignent et voudraient l’arrêter (de Chirac à Bayrou), c’est parce que, contrairement à beaucoup de gens de gauche, ils le connaissent personnellement, et qu’en termes d’ambition personnelle et de caractère, il est aussi hors norme. On peut très bien être de droite et hésiter à confier à Sarkozy le feu nucléaire.

Ce qui caractérise aussi Sarkozy, et c’est ici que la lutte se joue au niveau des symboles, c’est qu’il est l’espoir de la réaction au niveau mondial. Les Français, vivant dans un pays capitaliste et « mondialisé », en réalité pas très différent des autres, ne comprennent pas toujours bien comment la France est perçue à l’étranger. Elle y est vue comme le seul pays européen important qui résiste à l’hégémonie culturelle et politique américaine, qui continue à considérer l’égalité comme un idéal, et qui est un bastion de la laïcité. Bien sûr, comme toutes les images, celle-ci est à la fois surfaite et basée sur des réalités historiques. Néanmoins, la victoire de Sarkozy sera vue comme la victoire de la France de la Restauration, de Versailles et de Vichy sur l’autre France, celle de la Révolution, de la Commune et de la Libération, que les bourgeoisies du monde entier détestent.

Bien sûr Royal ne fera pas une « autre politique », et certainement pas une politique progressiste. Mais c’est elle la candidate de la continuité, et Sarkozy celui du bouleversement (réactionnaire) et c’est bien pour éviter le pire qu’il faut voter Royal. Il faut également situer le problème dans un cadre plus général- celui de la crise du néo-libéralisme au niveau mondial et de l’échec du projet néo-conservateur au Moyen-Orient. Même la banque mondiale ne défend plus le consensus de Washington, et, en Amérique Latine, le rejet populaire du néo-libéralisme est général. Aux États-Unis les seules questions que l’on se pose, parmi les dirigeants, c’est comment quitter l’Irak sans perdre trop de plumes, arrêter le déclin du dollar et stopper la crise de l’immobilier.

Évidemment, vu que la politique néo-libérale a été verrouillée au niveau européen par le Traité de Maastricht, aucune autre politique n’est possible, à moins de changements bien plus radicaux que ce qu’une élection peut produire. Mais ce qui est important, et qui donne un certain espoir pour l’avenir, c’est que les mouvements populaires en Amérique Latine, le mouvement altermondialiste, et les résistances au Moyen-Orient ont provoqué une crise dans l’offensive pro-capitaliste et pro-impérialiste commencée avec Reagan et Thatcher à la fin des années 70, et à laquelle la gauche européenne (toutes tendances confondues) n’a jamais trouvé de réponse. En France, la droite comme la gauche ont essentiellement suivi un mouvement réactionnaire global, mais sans véritable enthousiasme et certainement sans en prendre l’initiative ou la direction. En France, le seul vrai croyant, le seul analogue français de Reagan, Thatcher, Blair ou Bush, c’est Sarkozy. Il serait paradoxal, et catastrophique pour les luttes dans le reste du monde, que le « modèle » ultra-réactionnaire qui domine le monde depuis près de trente ans, finisse par triompher en France, au moment même où il fait eau partout ailleurs.

Beaucoup de gens invoquent les diverses « trahisons » du parti socialiste (guerre d’Algérie, Mitterrand, guerre du Kosovo) pour ne pas voter Royal. Mais le parti socialiste, comme les autres partis et comme d’ailleurs les parlements, est une « caisse d’enregistrement » qui réagit aux mouvements idéologiques et sociaux qui se passent en dehors de lui. Le parti socialiste a aussi participé au Front Populaire et à la création de la sécurité sociale. Bien sûr, il ne fera rien d’aussi progressiste aujourd’hui, parce que les circonstances ne l’y contraignent pas, mais un vote Royal sans illusions permettrait d’éviter le pire, surtout vis-à-vis de l’étranger, et de continuer à reconstruire un véritable mouvement social, en dehors du PS.

Finalement, il est curieux de remarquer que ce sont souvent ceux qui dénoncent le plus violemment les « illusions du cirque électoral », et qui en tirent argument pour ne pas voter, qui sont en fait les principales victimes de ces illusions. En effet, si la démocratie représentative, combinée à la concentration des moyens d’information entre des mains privées, est effectivement très imparfaite, c’est une raison de plus pour ne pas sacraliser le vote et, par conséquent, pour voter. Il ne faut pas voir le vote comme une délégation (ou abdication) de pouvoir (comme le veut le discours dominant sur la démocratie), mais comme une forme de lutte parmi d’autres, au même titre que signer une pétition ou manifester. Il est parfaitement cohérent de voter pour X demain, comme « moindre mal », et de lutter contre sa politique après-demain.

La « gauche de gauche » doit utiliser le 1er mai pour lancer une gigantesque mobilisation contre Sarkozy, non pas en effrayant les gens par des discours radicaux, comme elle aime tant le faire, mais en expliquant patiemment que sa politique non seulement ne va pas sauver la France, mais, au contraire, va en faire le dernier pays à subir l’expérience amère d’une thérapie de choc et d’un alignement sur Washington qui sont peu à peu rejetés partout ailleurs.

Jean Bricmont
Revenir en haut Aller en bas
yasmine172
Senior


Nombre de messages : 746
Date d'inscription : 23/10/2006

MessageSujet: Re: Participation de 87%, vers un record   Dim 29 Avr - 22:26

Pourquoi est-il important de bloquer Sarkozy ?
http://www.legrandsoir.info/article.php3?id_article=4987

a lire !! Intéressant

Beaucoup de gens de la « gauche de gauche » semblent hésiter à se mobiliser à fond pour faire barrage à Nicolas Sarkozy, ou, à tout le moins, à limiter les dégâts, c’est-à-dire en pratique, à voter et à encourager à voter pour Ségolène Royal.

Je ne peux pas le prouver, mais je suis convaincu que l’immense majorité des progressistes et des amis de la France à l’étranger, de la Russie au Venezuela, en passant par le Moyen-Orient, sont atterrés par cette attitude, et cela pour une raison très simple : ils ont en face d’eux, dans leur pays, une droite qui sait ce qu’elle veut et qui veut Sarkozy. Les gouvernements américains et israéliens veulent Sarkozy. Bien sûr, ils s’accommoderont de Ségolène Royal, mais, si elle gagne, ce ne sera pas leur victoire. La victoire de Sarkozy sera une nouvelle révolution « colorée », après la Serbie, le Liban, l’Ukraine, une victoire obtenue par une manipulation médiatique massive-sur les thèmes de l’insécurité et du déclin. (Sarkozy - Liban : "De combien de temps l’Etat d’Israël a-t-il besoin pour terminer le travail ?")




Il y a trois facteurs qui empêchent la mobilisation contre Sarkozy : une sous-estimation de la dimension symbolique des luttes, une vision essentialiste des partis politiques et une attitude quasi-religieuse vis-à-vis du vote. Commençons par le premier point, qui est le plus important et le plus long à discuter.

En gros, on peut dire que la gauche, lorsqu’elle n’a pas de projet politique autonome, et elle n’en n’a plus depuis le tournant de la rigueur sous Mitterrand en 1983, fait la même politique que la droite, mais en traînant les pieds et avec moins d’éclat. L’inconvénient de la gauche au pouvoir, c’est qu’elle réussit souvent mieux que la droite à museler le mouvement social. C’est pourquoi il est souvent légitime de dire « blanc bonnet et bonnet blanc » lors d’une confrontation gauche-droite et de s’abstenir. Ce serait sans doute le cas si on avait affaire à un affrontement Chirac-Royal, par exemple. Mais, bien que ce soit impossible à prouver, il est probable que, si Gore avait été élu à la place de Bush en 2000, des centaines de milliers d’Irakiens seraient encore vivants, ce qui n’est pas un détail. La question du « blanc bonnet et bonnet blanc » ou du « vote utile » dépend des circonstances, et ne peut pas être tranchée a priori.

Ce qui caractérise Sarkozy, c’est qu’il sort du cadre habituel des politiciens de la 5ème République, comme Le Pen si on veut, sauf qu’il est un Le Pen éligible. Aucun politicien « normal » n’a sa vulgarité (racaille, Karscher etc.), digne d’un Berlusconi. Aucun politicien « normal » ne fait à ce point allégeance aux États-Unis et à Israël. Aucun politicien « normal » ne parle de Jeanne d’Arc ou du christianisme comme il le fait. Aucun politicien « normal » n’a fondé à ce point sa carrière sur les médias, ainsi que sur l’exploitation des thèmes de la sécurité et du déclin. Il faut aussi comprendre que si tant de gens de droite le craignent et voudraient l’arrêter (de Chirac à Bayrou), c’est parce que, contrairement à beaucoup de gens de gauche, ils le connaissent personnellement, et qu’en termes d’ambition personnelle et de caractère, il est aussi hors norme. On peut très bien être de droite et hésiter à confier à Sarkozy le feu nucléaire.

Ce qui caractérise aussi Sarkozy, et c’est ici que la lutte se joue au niveau des symboles, c’est qu’il est l’espoir de la réaction au niveau mondial. Les Français, vivant dans un pays capitaliste et « mondialisé », en réalité pas très différent des autres, ne comprennent pas toujours bien comment la France est perçue à l’étranger. Elle y est vue comme le seul pays européen important qui résiste à l’hégémonie culturelle et politique américaine, qui continue à considérer l’égalité comme un idéal, et qui est un bastion de la laïcité. Bien sûr, comme toutes les images, celle-ci est à la fois surfaite et basée sur des réalités historiques. Néanmoins, la victoire de Sarkozy sera vue comme la victoire de la France de la Restauration, de Versailles et de Vichy sur l’autre France, celle de la Révolution, de la Commune et de la Libération, que les bourgeoisies du monde entier détestent.

Bien sûr Royal ne fera pas une « autre politique », et certainement pas une politique progressiste. Mais c’est elle la candidate de la continuité, et Sarkozy celui du bouleversement (réactionnaire) et c’est bien pour éviter le pire qu’il faut voter Royal. Il faut également situer le problème dans un cadre plus général- celui de la crise du néo-libéralisme au niveau mondial et de l’échec du projet néo-conservateur au Moyen-Orient. Même la banque mondiale ne défend plus le consensus de Washington, et, en Amérique Latine, le rejet populaire du néo-libéralisme est général. Aux États-Unis les seules questions que l’on se pose, parmi les dirigeants, c’est comment quitter l’Irak sans perdre trop de plumes, arrêter le déclin du dollar et stopper la crise de l’immobilier.

Évidemment, vu que la politique néo-libérale a été verrouillée au niveau européen par le Traité de Maastricht, aucune autre politique n’est possible, à moins de changements bien plus radicaux que ce qu’une élection peut produire. Mais ce qui est important, et qui donne un certain espoir pour l’avenir, c’est que les mouvements populaires en Amérique Latine, le mouvement altermondialiste, et les résistances au Moyen-Orient ont provoqué une crise dans l’offensive pro-capitaliste et pro-impérialiste commencée avec Reagan et Thatcher à la fin des années 70, et à laquelle la gauche européenne (toutes tendances confondues) n’a jamais trouvé de réponse. En France, la droite comme la gauche ont essentiellement suivi un mouvement réactionnaire global, mais sans véritable enthousiasme et certainement sans en prendre l’initiative ou la direction. En France, le seul vrai croyant, le seul analogue français de Reagan, Thatcher, Blair ou Bush, c’est Sarkozy. Il serait paradoxal, et catastrophique pour les luttes dans le reste du monde, que le « modèle » ultra-réactionnaire qui domine le monde depuis près de trente ans, finisse par triompher en France, au moment même où il fait eau partout ailleurs.

Beaucoup de gens invoquent les diverses « trahisons » du parti socialiste (guerre d’Algérie, Mitterrand, guerre du Kosovo) pour ne pas voter Royal. Mais le parti socialiste, comme les autres partis et comme d’ailleurs les parlements, est une « caisse d’enregistrement » qui réagit aux mouvements idéologiques et sociaux qui se passent en dehors de lui. Le parti socialiste a aussi participé au Front Populaire et à la création de la sécurité sociale. Bien sûr, il ne fera rien d’aussi progressiste aujourd’hui, parce que les circonstances ne l’y contraignent pas, mais un vote Royal sans illusions permettrait d’éviter le pire, surtout vis-à-vis de l’étranger, et de continuer à reconstruire un véritable mouvement social, en dehors du PS.

Finalement, il est curieux de remarquer que ce sont souvent ceux qui dénoncent le plus violemment les « illusions du cirque électoral », et qui en tirent argument pour ne pas voter, qui sont en fait les principales victimes de ces illusions. En effet, si la démocratie représentative, combinée à la concentration des moyens d’information entre des mains privées, est effectivement très imparfaite, c’est une raison de plus pour ne pas sacraliser le vote et, par conséquent, pour voter. Il ne faut pas voir le vote comme une délégation (ou abdication) de pouvoir (comme le veut le discours dominant sur la démocratie), mais comme une forme de lutte parmi d’autres, au même titre que signer une pétition ou manifester. Il est parfaitement cohérent de voter pour X demain, comme « moindre mal », et de lutter contre sa politique après-demain.

La « gauche de gauche » doit utiliser le 1er mai pour lancer une gigantesque mobilisation contre Sarkozy, non pas en effrayant les gens par des discours radicaux, comme elle aime tant le faire, mais en expliquant patiemment que sa politique non seulement ne va pas sauver la France, mais, au contraire, va en faire le dernier pays à subir l’expérience amère d’une thérapie de choc et d’un alignement sur Washington qui sont peu à peu rejetés partout ailleurs.

Jean Bricmont
Revenir en haut Aller en bas
inji
Confirmé


Nombre de messages : 378
Date d'inscription : 10/10/2006

MessageSujet: Re: Participation de 87%, vers un record   Mar 1 Mai - 12:01

Salaam

yasmine172 a écrit:


a lire !! Intéressant


Finalement, il est curieux de remarquer que ce sont souvent ceux qui dénoncent le plus violemment les « illusions du cirque électoral », et qui en tirent argument pour ne pas voter, qui sont en fait les principales victimes de ces illusions. En effet, si la démocratie représentative, combinée à la concentration des moyens d’information entre des mains privées, est effectivement très imparfaite, c’est une raison de plus pour ne pas sacraliser le vote et, par conséquent, pour voter. Il ne faut pas voir le vote comme une délégation (ou abdication) de pouvoir (comme le veut le discours dominant sur la démocratie), mais comme une forme de lutte parmi d’autres, au même titre que signer une pétition ou manifester. Il est parfaitement cohérent de voter pour X demain, comme « moindre mal », et de lutter contre sa politique après-demain.


Jean Bricmont

Rolling Eyes lol ça devient une habitude de fustiger ceux qui voteront blanc, ce que je disais au-dessus se vérifie. Si Sarko passe, on dira que c'est de la faute de ceux qui ont voté blanc Smile et on évince ainsi malheureusement ceux qui - parmi eux - luttent tous les jours pour un meilleur monde politique et qui sont loin de penser de manière simpliste que "de toute façon, ils sont tous pourris" même s'ils ne peuvent se positionner de manière ponctuelle pour une raison ou pour une autre lors de ces élections. C'est pô juste Evil or Very Mad
Merci pour cet article Yasmine172 Wink Tariq Ramadan dit des choses intéressantes :


En France, ces élections...
30 avril 2007
par Tariq Ramadan


On s’y attendait et il faut regarder la réalité en France. Après l’alarme de 2002, le peuple s’est mobilisé en masse pour aller voter (une bonne nouvelle...), faire le choix du vote utile (une déception...) et redonner un profil « normal » à la polarisation du débat politique en France avec le traditionnel face à face droite-gauche au second tour (quelle droite et quelle gauche ?). François Bayrou a sans doute effectué la meilleure campagne et a été inspiré par des intuitions parfois justes : il a pressenti le manque de confiance et le ras-le-bol des Français vis-à-vis des pratiques politiciennes, des faux clivages gauche-droite et le besoin d’un réel renouveau dans la vie politique française. Cela n’aura pas suffi à le mener à la victoire mais il a pu se positionner en arbitre des débats et, sans donner de consignes de vote, de donner une impulsion en France à ce qui est apparu ailleurs en Europe : la création d’un nouveau centre où se retrouvent les politiciens de la « droite souple » et de la « gauche molle » lesquels, à l’exercice de la pratique politique, en sont arrivés à la conclusion que à gauche ou à droite du centre... c’est encore le centre et qu’il faut faire alliance au-delà des anciennes rhétoriques idéologiques. A long terme, il faudra compter avec ce calcul, avec ou sans François Bayrou d’ailleurs.

L’analyse des résultats du premier tour n’aura pas manqué de révéler certaines vérités et de curieux horizons pour la France. D’aucuns se sont réjouis de la baisse du Front National alors qu’il apparaît clairement qu’une partie des électeurs ont fait le choix utile de voter Nicolas Sarkozy afin de s’assurer que leurs idées passeraient la rampe du premier tour. Avec des propos sidérants sur « les racailles », « les voyous », le « karcher », « les moutons dans la baignoire », « la polygamie », « l’identité nationale », « l’immigration choisie » et cette France « que l’on aime ou que l’on quitte »... Nicolas Sarkozy n’a pas seulement flirté avec les extrêmes, il en a intégré la vision, l’esprit et le propos. Plutôt que de se réjouir de la déroute de l’extrême droite, on devrait mille fois s’inquiéter de la normalisation des thèses de ce parti dans le programme du candidat de droite. C’est plus qu’une inquiétude, somme toute, et ce devrait être un tremblement de conscience dans l’esprit des démocrates ! La campagne de Ségolène Royal aura également offert son lot de révélations à gauche. A force de chercher à résister à Nicolas Sarkozy, et de finir par lui courir après sur son propre terrain, la candidate socialiste a dû prendre des positions qui l’ont insensiblement, et parfois volontairement, rapprochée du centre. La surenchère sur « l’identité nationale » ou « la Marseillaise » et l’absence d’initiative quant à savoir imposer les thèmes de campagne de la gauche ont été des indices de ce glissement vers le réalisme efficace qu’ont exprimé à haute voix (et de façon pas aussi peu concertée que cela a été dit sans doute) Michel Rocard ou Bernard Kouchner : c’est vers la droite que doit s’orienter la gauche. Le vote utile a également joué à gauche de la gauche avec, de surcroît, un parti communiste à la dérive et des disputes de personnes qui ont achevé de faire tomber la sanction. On a critiqué, dans l’extrême gauche, le caractère mou, et très à droite, de la candidate socialiste mais force est de constater que Marie-Georges Buffet, Arlette Laguiller, José Bové, et jusqu’à Olivier Besancenot n’ont pas réussi à mobiliser les énergies de résistances sociales qui existent en France. C’est sans doute que l’extrême gauche et la gauche, au-delà des différences dans les rhétoriques convenues qui distinguent les socio-démocrates des marxistes ou des trotskistes, souffrent des mêmes maux... une déconnection flagrante avec les populations que leurs partis sont censés représenter. On parle de politique sociale, de justice, de résistance aux méfaits de « la grande finance », aux néfastes collusions « médiatico-financières » ou du « grand capital » mais on n’est plus représentatif des populations qui souffrent du chômage, de la discrimination, du racisme et du rejet. Le vote utile a eu l’utilité de révéler la vraie nature du débat politique en France : une classe politique qui connaît de moins en moins les citoyens de sa nation a emmené ces derniers, l’espace d’une élection, vers les cadres rassurants du passé : un vieux schéma (gauche-droite), d’anciennes oppositions rhétoriques (les ouvriers contre le patronat) et des oppositions d’images personnalisées (Sarkozy la sécurité, Ségolène la ténacité). Pas de débat sur les politiques sociales, rien sur les banlieues qui, il n’y a pas si longtemps, brûlaient et ont été la cause d’inscriptions massives de jeunes sur les listes électorales. Rien sur le rôle de la France en Europe, dans le monde, au Moyen-Orient, en Irak... Rien ! Ou trois fois rien. Il y a fort à parier que nous venons d’assister à des élections de transition. Ceux qui se sont réveillés pour voter aujourd’hui ne sauraient être satisfaits ni des résultats concrets de cette « élection utile » ni des politiques qui sont promises à gauche comme à droite. Les désillusions ne sauraient manquer d’être ressenties et on court peu de risques de se tromper en affirmant que les cinq ou dix ans à venir vont transformer le paysage politique de la France. La conscience populaire s’est réveillée à l’évidence et au-delà de l’écran trompeur de la polarisation traditionnelle, il faudra compter sur les désillusions vis-à-vis d’un parti socialiste qui ne sait plus ce qu’est le social et une droite qui s’est clairement radicalisée à droite comme l’exprime le choix de celui qui la représente aujourd’hui.

Reste qu’il faut aujourd’hui composer avec ce qui reste. Nicolas Sarkozy ou Ségolène Royal : pour qui voter ? A défaut, quel est le choix du moindre mal ? Le candidat Nicolas Sarkozy a deux visages désormais. Celui du premier tour qui tranche et qui juge, joue sur les peurs, travaille son populisme, entretient la crainte sécuritaire et caresse dans le sens du poil les velléités racistes de certains Français qui craignent l’immigré, le Noir, l’Arabe et tous ces étrangers qui nous colonisent. Il est celui qui demande à un ministre israélien de combien de temps le gouvernement israélien a besoin pour « finir le travail » alors que les civils libanais tombaient sous les bombes israéliennes. Il est celui qui, aux Etats-Unis, a regretté les positions françaises en Irak et qui vient raconter le contraire en France. L’ambition et la soif de pouvoir sont telles que le candidat ne s’interdit aucun mensonge, aucune méthode... tous les journalistes, comme tous les politiciens, connaissent les pratiques et les pouvoirs d’intimidation de l’homme. Le candidat est ambitieux jusqu’à l’enivrement et ceux qui l’entourent sont carnassiers. Or, on ne peut séparer l’homme de sa politique promise : l’arrogance naturelle prendra bientôt le dessus et il faut s’attendre à des choix qui en protégeant les riches, ses amis et ses protégés d’aujourd’hui, s’abattront comme autant de couperets sur les plus fragiles et les plus pauvres. Johnny Halliday reviendra en France au moment même où des centaines d’immigrés en seront chassés. Belle France ! Des médias sous influence et de nombreux citoyens sans droits...

Faut-il se réjouir du choix du moins pire avec Ségolène Royal ? Certes non... Des années au pouvoir ont prouvé que, des éléphants d’hier à la politique « nouvelle façon » d’aujourd’hui, rien n’avait vraiment changé au parti socialiste. L’entourage proche de Ségolène Royal a de quoi effrayer... l’influent Julien Dray en tête, et tant d’autres à vrai dire. Un discours socialiste sans politique sociale, une absence de débats et de propositions de fond. Les socialistes entonnent la Marseillaise et n’ont rien à proposer pour faire de la République française, sociale et laïque, une terre de justice qui refuse les discriminations, les racismes et les mises en scène sur l’acceptation de la diversité culturelle. Que les Français « d’origine immigrée », ou clairement « les Arabes », les femmes « d’origine immigrée », voire les musulmans « d’origine immigrée », soient représentés dans la psyché socialiste par Malik Boutih ou Fadela Amara en dit long sur la déconnection de cette gauche. Amis des salons parisiens, Malik Boutih et Fadela Amara, ont symboliquement consacré la disposition du parti socialiste à devenir un parti de salon davantage que de la société sociale. Le parti socialiste ne représente plus, ne connaît plus et ne fait d’ailleurs plus confiance aux citoyens, dans leurs diversités, dont le statut social aurait dû être son réservoir politique naturel. (En retour, ces citoyens ne lui font plus confiance et rechignent à voter pour sa candidate). Une errance qui se retrouve dans les désordres du positionnement socialiste français sur la question européenne (les débats sur la Convention en son sein étaient presque risibles de cacophonie) et bien sûr sur la scène internationale. Les Irakiens, les Tchétchènes, les Ivoiriens (et les Africains dans leur ensemble), les Tibétains, les Palestiniens, et les Turcs d’ailleurs, n’ont clairement aucune raison de se réjouir d’une victoire de Ségolène Royal. On a bien raison, et bien des raisons, d’être empruntés et inquiets.

Certains ont affirmé avec force que le « Tout pour Ségolène » est la formulation positive du « Tous contre Sarkozy » et que, quels que soient nos états d’âme, il fallait préférer la candidate socialiste qui, avec le temps, s’était montrée « tenace », « solide », « déterminée » et que c’est Nicolas Sarkozy qui, entre les deux tours, avait retrouvé sa vraie nature agressive étonnamment agrémentée d’accents plaintifs et victimaires. A fortiori, à l’étude des « programmes », le seul choix qui demeure (même s’il exige de plier et de tordre sa conscience aux exigences de la « real politik » ) semblerait être celui de la gauche. Ce choix du moindre mal ne peut néanmoins s’imposer que si ceux qui s’y engagent comprennent la nature de la transition que représentent ces élections. Au-delà, il y a les élections législatives et municipales puis dans cinq ans d’autres élections présidentielles. C’est sur le temps plus long de l’engagement politique et de la conscientisation populaire qu’il faut ancrer et conditionner son positionnement aujourd’hui. Un vote d’opposition à la politique extrême de la droite classique qui va se traduire par un vote de soutien critique à une gauche sans colonne vertébrale : tout cela doit s’exprimer par un discours et un engagement clairs dans les prochaines années qui forcent la classe politique à entendre des revendications que tous ont pu omettre, négliger, voire railler pendant la présente campagne.

Il s’agit donc de tout sauf d’un vote du désarroi et de la démission. Le choix du moindre mal aujourd’hui ne peut se justifier que par un redoublement d’engagement tout de suite et demain. Quel que soit le vainqueur au demeurant. Ces élections nous promettent des lendemains tristes et tendus : il faut voter aujourd’hui et refuser l’attitude victimaire et passive. La résistance aux politiques de droite qui transforment la France en un bunker sous haute sécurité (contre les immigrés et les-pas-très-français...) ou à une gauche qui ment et se ment à elle-même sur les couches populaires qu’elle ne représente plus désormais...la résistance, disions-nous, ne fait que commencer. Voter avec un malaise compréhensible aujourd’hui impose de se mobiliser avec une conviction redoublée dès demain. Ne rien lâcher, ne rien compromettre et exiger d’être entendu jusqu’à ce qu’il n’y ait plus d’autre choix que de l’être.
Revenir en haut Aller en bas
Filistine
Confirmé


Nombre de messages : 459
Date d'inscription : 22/10/2006

MessageSujet: Re: Participation de 87%, vers un record   Mar 1 Mai - 12:04

..............................


Dernière édition par le Mer 30 Mai - 0:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
yasmine172
Senior


Nombre de messages : 746
Date d'inscription : 23/10/2006

MessageSujet: Re: Participation de 87%, vers un record   Mar 1 Mai - 14:01

salam INji ,
salam inji,
moi personnellement s'il y avait sego/Bayrou ou même Chirac au deuxième tour, je n'aurai pas été si catégorique ..sarkozy me parait dangereux
il ne s'agit nullement de porter des jugements sur ceux qui vont voter blanc mais les inciter à voter contre sarkozy Smile
mais je te comprends lorsque tu dis il y a beaucoup d'insistance sur cela j'étais dans un marché arabe pour mes course et les gens parlaient de Faudel, on a pris sa position comme une trahison et je peux comprendre cela vu les déclarations et les dérapages de sarkozy.
Avec sarkozy j’ai peur pour la politique étrangère, la France est un « ami » des arabes, elle est vue de l’extérieur comme cela ..Chirac a quand même marqué de bons points( rappelons que la France a accueillit arafat avant sa mort, qu’il a remis jospin à l’ordre suite à ses déclarations contre le hizbollah, et je me souviens aussi de ses photos lorsqu’il s’insurgeait contre l’armée israélienne) .. et en plus sarkozy a un langage et comportements répressifs ..je plains ses ministres si jamais il sera président, non seulement il va leur faire un tableau de bord pour le suivi mais surtout gare à celui qui n’est pas d’accord avec lui et nous avons tous vu l’exemple d’azouz beggag ..
Un chef d’état doit aller vers l’apaisement, la diplomatie et il a toujours eu une rhétorique guerrière que ça soit sur le plan extérieur ou intérieur( crise des banlieues)

Ajouté à cela toutes ces déclarations sur les étrangers et les sans papiers..il les a déshumanisés
Je ne vais pas chercher à te convaincre parce que je sais que tu es très renseignée sur le sujet ..alors je change de tactique Smile je t’invite pour un bon café et une belle tartelette aux pommes et ..tous contre sarkozy Smile

sinon merci pour vos articles Inji et Filistine
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Participation de 87%, vers un record   Aujourd'hui à 15:34

Revenir en haut Aller en bas
 
Participation de 87%, vers un record
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Les huit marches vers le bonheur de Bhante Henepola Gunaratana
» faut il se tourner vers la MECQUE ?
» Porte vers l'au-delà ?????
» Pique-nique vers Besançon Association A CHACUN SON SOURIRE
» 1950(env): Vers 4h00 - Castellane - (04)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Forum général-
Sauter vers: